C H A T E A U B O U G E

ON EN A MARRE ! SOLIDARISONS NOUS A CHATEAU ROUGE!


    A propos du conseil de quartier du 28 mai

    Partagez

    goutte

    Messages : 46
    Date d'inscription : 11/07/2012

    A propos du conseil de quartier du 28 mai

    Message  goutte le Mer 29 Mai - 11:17

    Quelques mots sur le conseil de quartier, nouvelle formule du 28 mai 2013.

    Disons tout de suite notre profonde déception de ce qu’augure son mode de fonctionnement.
    Les commissions sont présidées à ce jour quasi exclusivement par des membres d’associations. Ce qui en soi ne serait pas un problème mais qui le devient quand on connaît les orientations doctrinales de certaines d’entre elles.

    Pour ne prendre qu’un seul exemple – il y en aurait bien d’autres – la commission Sécurité est présidée par un membre de l’association « bol d’or » qui lors de la réunion de bilan de la ZSP du 16 mai avait pris fait et cause pour les « jeunes » qui croisent à l’angle de la rue Laghouat et de la rue Léon de façon faussement naïve. Il est pourtant de notoriété publique que cet endroit est non seulement un lieu de deal mais également le théâtre de nombreuses agressions, et ceci encore tout récemment.

    Pour aller sur le fond et sans entrer dans le détail disons maintenant que nous (le Collectif Château rouge Goutte d’or) ne mettons pas sur le même plan le dealer délinquant ou le poly toxicomane – sans méconnaitre pour autant les conditions objectives qui ont favorisées leur dérive dangereuse - et le simple habitant qui travaille pour construire et gagner sa vie ainsi que celle de sa famille. Que l’on soit de gauche ou de droite tout le monde sent bien qu’il existe une hiérarchie des valeurs incontournable.

    Or c’est précisément ce que l’arrangement de ce conseil de quartier, nouvelle formule, occulte volontairement au prétexte du « vivre ensemble ». Vivre ensemble, oui. Mais selon quelle règles, quelles lois et de quelle façon (compréhension et humanité ne voulant pas dire empathie).

    De ce point nos politiques, de gauche comme de droite, ne sont pas exempts de responsabilité et ce conseil de quartier n’est que le reflet de la façon qu'ils ont de se contenter de manager indifféremment des populations et des communautés qui tendent de plus en plus à exister dans un « chacun pour soi » fantasmatique plutôt que dans un véritable « vivre ensemble ».

    Enfin pour terminer, convoquons Confucius, qui n’est ni de « gauche » ni de droite et qui n'a pas eu l'éternité pour connaitre les délices d'une alternance sans alternative de notre pseudo modernité : « Si les dénominations ne sont pas correctes, les discours ne sont pas conformes à la réalité, et si les discours ne sont pas conformes à la réalité, les actions entreprises n’atteignent pas leur but ».

    Nous craignons fort que soit le cas pour ce conseil de quartier, nouvelle formule qui n'offre aucune alternative par son refus de poser clairement les problèmes.


      La date/heure actuelle est Dim 18 Nov - 23:43